Installation de Jitsi Meet

Jitsi Meet est un logiciel libre distribué sous licence Apache 2 qui a pour objectif de fournir une solution de visio-conférence accessible depuis un navigateur web. Il s’agit de la solution logicielle qui propulse le service en ligne Framatalk.

Ce guide est prévu pour Debian Stable. À l'heure où nous écrivons ces mots, il s'agit de Debian 8.6 Jessie. Nous partons du principe que vous venez d'installer le système, que celui-ci est à jour et que vous avez déjà installé le serveur web Nginx.

1 - Nourrir la terre

Le dépôt fourni par Jitsi utilisant le chiffrement, nous allons devoir installer apt-transport-https :

apt-get install apt-transport-https

Ajoutons l'adresse du dépôt :

echo 'deb https://download.jitsi.org stable/' >> /etc/apt/sources.list.d/jitsi-stable.list

Et importons les clés des packageurs de Jitsi dans le trousseau de notre système de paquet :

wget -qO -  https://download.jitsi.org/jitsi-key.gpg.key | apt-key add -
Un petit mot sur les clés : les paquets sont signés avec GPG par ceux qui les créent. La vérification de la signature d'un paquet permet de s'assurer de son intégrité (de vérifier qu'il n'a pas été trafiqué par une personne malveillante). Mais pour vérifier la signature, il faut s'assurer qu'elle a été créée par une clé dont nous connaissons la légitimité (nous vérifions là l'authenticité du paquet).
D'où le wget… | apt-key add - pour intégrer les clés des packageurs de Jitsi dans le trousseau de clés considérées comme fiables par notre système de paquet

Enfin, mettons à jour notre liste de paquets disponibles :

apt-get update

2 - Semer

L'installation en elle-même est confondante de simplicité :

apt-get install jitsi-meet

Outre des composants propres à Jitsi Meet (jicofo et jitsi-videobridge), ceci installera aussi le serveur XMPP Prosody. En effet, Jitsi Meet utilise le protocole XMPP et nécessite donc un tel serveur.

L'installeur va vous demander le nom DNS de votre instance. Choisissons meet.example.org pour notre exemple :

Si vous ne disposez pas d'un nom de domaine, vous pouvez mettre l'IP du serveur (encore faut-il qu'elle ne change pas).

Puis si on veut utiliser un certificat auto-signé ou si on en a déjà un à lui fournir :

La génération d'un certificat n'étant pas le sujet de ce tutoriel, on choisira le certificat auto-signé. Retenez simplement que si vous souhaitez changer de certificat, il faudra modifier le fichier de configuration /etc/prosody/conf.avail/meet.example.org.cfg.lua et relancer prosody (service prosody restart).

Pour la configuration, cela se passe dans le fichier /etc/jitsi/meet/meet.example.org-config.js, mais il y a peu à modifier :

// Pour choisir la langue par défaut
defaultLanguage: "fr",
// Éviter de faire des requêtes à d'autres sites (google analytics, gravatar et callstats.io)
disableThirdPartyRequests: true,

3 - Arroser

Pour la configuration de Nginx… Il n'y a rien à faire !

Un fichier /etc/nginx/sites-available/meet.example.org.conf et un lien dans /etc/nginx/sites-enabled ont été créés à l'installation de jitsi-meet :-)

Si vous changez de certificat, vous devrez aussi modifier /etc/nginx/sites-available/meet.example.org.conf pour qu'il utilise votre certificat.

4 - Regarder pousser

Vous noterez que la page d'accueil de votre instance de Jitsi Meet n'a vraiment rien à voir avec celle que nous avons sur https://framatalk.org. Pour pouvoir avoir une page d'accueil personnalisée, nous effectuons tout simplement une petite redirection au niveau de Nginx (dans /etc/nginx/sites-available/meet.example.org.conf donc) :

rewrite ^\/$ https://meet.example.org/accueil/ break;
location ~ /accueil/ {
     # Nous avons mis notre page d'accueil personnalisée dans /var/www/accueil/
     alias /var/www/accueil/;
}

Attention ! Notre location ~ /accueil/ {…} doit impérativement être placé avant le bloc location ~ ^/([a-zA-Z0-9=\?]+)$ {…} pour être pris en compte !

Nous avons aussi modifié, fourbes que nous sommes, un fichier de configuration caché. Il s'agit de la configuration de l'interface Pour cela :

mkdir /var/www/jitsi-custom
cp /usr/share/jitsi-meet/interface_config.js /var/www/jitsi-custom

Ceci nous permet d'éviter que nos modifications soient écrasées lors d'une mise à jour. Éditons /var/www/jitsi-custom/interface_config.js :

// Un peu de traduction des termes
DEFAULT_REMOTE_DISPLAY_NAME: "Autre participant·e",
DEFAULT_LOCAL_DISPLAY_NAME: "moi",
// Un peu de personnalisation
JITSI_WATERMARK_LINK: "https://framatalk.org",
APP_NAME: "Framatalk",
// Ici, vous pouvez modifier ce qu'il y a dans la barre d'outils
TOOLBAR_BUTTONS: ['microphone', 'camera', etc],

Pour que ce soit notre fichier modifié qui soit utilisé et non celui de Jitsi, il faut ajouter dans la configuration Nginx :

location = /interface_config.js {
    alias /var/www/jitsi-custom/interface_config.js;
}

Notez que vous pouvez faire ça pour d'autres fichiers :-)

location = /images/watermark.png {
    alias /var/www/jitsi-custom/mon_watermark.png;
}

Et comme chaque fois que l'on modifie une configuration Nginx, pour la prendre en compte :

nginx -t && nginx -s reload

(nginx -t permet de vérifier que la configuration de Nginx est valide avant de le relancer)

results matching ""

    No results matching ""